header le sentier
Située sur le territoire du Cap-Sable colonisé dès 1620 par Charles de la Tour qui lui donna son nom, la Baronnie de Pombcoup est l'endroit où s'installe en 1653 le baron Philippe Mius d'Entremont, fondateur de Pubnico.

Un peu d'histoire

Dès 1620, les premiers colons venus de Port-Royal viennent s'installer au Cap-Sable et y bâtissent en 1623 Fort Loremon, une place fortifiée nommée en l'honneur de David Loremon, représentant et associé de Charles de Biencourt et de la Tour en France. La Tour et Biencourt mettent en place un commerce de la fourrure avec les Mi'kmaqs.

En 1629, avec la mainmise des Écossais sur l'Acadie et la prise de Québec par David Kirke, le Cap-Sable devient le seul endroit français en Amérique du Nord. Claude de la Tour, le père de Charles, soutient les Écossais et souhaite que son fils leur cède Fort Loremon. Une bataille s'engage alors entre les forces du père et du fils. Charles de la Tour est vainqueur et devient lieutenant général de l'Acadie en 1631.

En 1641, pendant la guerre civile, la Tour perd le Cap-Sable, Pentagouet (Maine, USA) ainsi que Port-Royal au profit du gouverneur de l'Acadie, Charles de Menou d'Aulnay. Après la mort de celui-ci en 1650, la Tour est renommé gouverneur de l'Acadie.

En 1653, il octroie le titre de baron à son major Philippe Mius d'Entremont. Ce dernier fonde la baronnie de Pombcoup, qui deviendra par la suite Pubnico. Mius d'Entremont ne reste pas très longtemps dans cette région. En effet, devenu procureur général du roi, il suit le gouverneur dans ses déplacements. Il mourra en 1700 chez sa fille Marguerite, épouse de Pierre Melanson, fondateur de Grand-Pré.
 
Pendant la Déportation des Acadiens, la baronnie est mise à sac et les Acadiens sont déportés ou emprisonnés. Certains parviennent à s'échapper à l'aide des Mi'kmaqs.

À partir de 1763, les Acadiens sont autorisés à revenir au Cap-Sable et se réinstallent sur leurs anciennes terres, notamment à Pubnico en 1766. Il s'agit de familles comme les LeBlanc, D'éon (Duon) ou les d'Entremont, familles dont les descendants occupent toujours le territoire de nos jours.

Les familles Mius (et ses variantes orthographiques) ainsi que les d'Entremont qui peuplent aujourd'hui l'Amérique du Nord sont très certainement des descendants de Philippe Mius d'Entremont, fondateur de Pubnico .


  • Extrait  1 racontant l'histoire de la Baronnie (par des habitants de Pubnico).
 


Cet extrait est la propriété exclusive de la Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse.
Le Sentier Acadie historique est disponible sur Baladodécouverte, l’application mobile qui vous connecte à votre histoire

Téléchargez Baladodécouverte

google play badge app store badge